Incubateur Catapulte :
Un nouveau départ

En standby depuis un an, l'incubateur Catapulte était en attente d'un financement FEDER, pour relancer son activité. "Nous étions arrivés au bout de ce qu'il est possible de faire en terme de bénévolat" explique Christophe Bertrand le nouveau Président de Catapulte, "Pour continuer, il nous fallait absolument professionnaliser la structure ce qui passe par l'embauche de salariés." La réponse positive du Feder va ainsi permettre à Catapulte de repartir sur de nouvelles bases avec deux salariés, Fabien Leybros, qui aura en charge de faire connaître l'incubateur et de démarcher les porteurs de projets et un ou une autre salarié.e qui gérera au quotidien l'accompagnement des incubés.

Lors de sa première vie sous la houlette de Sébastien Pissavy ce sont 8 projets qui ont été accompagnés. Avec ce nouveau départ, le bureau de Catapulte espère incuber entre 8 et 10 projets par an sur des durées de 3 à 24 mois en fonction des besoins affichés en proposant locaux, accompagnement, de la visibilité et de la mise en relation.

"Nous allons travailler avec l'ensemble des structures et incubateurs déjà existants en totale complémentarité " explique Bruno Lacambre, Vice-Président de Catapulte "mais aussi avec nos partenaires institutionnels qui nous soutiennent depuis le début, la Région AURA, La CABA, la Mairie d'Aurillac, la CCI du Cantal, EDF..."

Place maintenant à la recherche de projets innovants à incuber, toutes les personnes intéressées peuvent dès à présent prendre contact avec Fabien Leybros au 06 71 09 82 74

"Notre ambition est d'aider et de faire vivre notre territoire sur le plan économique en favorisant le développement de nouvelles activités, nous sommes financés jusqu'en 2023,  à nous de faire nos preuves et de prouver d'ici là notre capacité à réussir et ainsi pérenniser Catapulte au-delà.". Voilà l'objectif fixé par le Président Christophe Bertrand. A suivre